Superficie totale : 751 ha.

forêts : 148 ha.

(dont 143 ha de bois communaux )

Population au recensement de 1999 : 213 habitants.  (La commune compte aujourd'hui 250 habitants)     Dans une région essentiellement agricole, Battrans se situe sur un plateau vallonné en bordure de la vallée de « la Saône » distante de 4 Km.

À une altitude de 220 m. le village s'étend sur deux  vallons entre lesquels est situé le lavoir.

 

 

 

 

 

 

                                                                                         

 

 

 

La terre de Battrans a été acquise en 1360 par les moines de Corneux qui y établirent un prieuré.

L'église située sur le versant Est du village, appelé autrefois « Toutun » (tout-un), a été édifiée au 13è siècle et restaurée en 1833. Elle possédait une cloche célèbre donnée par les moines de Corneux ; à l'origine de l'expression que l'on peut encore entendre aujourd'hui : «C'est la cloche de Battrans, qui ne la voit l'entend ! 

La présence de l'eau favorise calme et sérénité : Traces du passé avec les zones humides des anciens étangs, les pompes, le lavoir restauré ; Réalités actuelles : le ruisseau (la Dhuys), 3 petits ponts et un superbe étang avec parc né en 1970, véritable arboretum riche de 300 variétés d'une centaine d'espèces différentes classé "Jardin remarquable" (privé, visite possible sur demande)

Au centre, la mairie rénovée avec modernité tout en respectant le passé, accueille et administre des habitants aux activités très diversifiées.

Le presbytère récemment restauré est actuellement loué par la commune